Compostelle / Compostela / Saint James Way forever

Sculptures, tableaux et représentations de Saint Jacques, de pèlerins et de symboles du chemin


PHOTOS RÉALISÉES SUR LE CHEMIN DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE


I - Saint Jacques : sculpture en bois à la sortie du Puy en Velay


P1010837.JPG


II - Pèlerin : sculpture en bois après Chanaleilles




III - Main géante, coquille Saint Jacques et
champignon en bois :
près  de
Chanaleilles






IV - Sclupture en bois à l'étoile et la coquille Saint Jacques :
près de
Chanaleilles








V - Croix de Saint Jacques sur une fontaine fleurie près d'Aumont Aubrac







VI - Sculpture en pierre en hommage à Notre Dame des Gentianes d'Aubrac





VII - Saint Jacques et Saint Esprit :
représentations sur la porte en bois de l'Église de Golinhac






VIII - Saint Jacques : représentation sur vitrail après Conques





IX - Marie Madeleine portée par des Anges : représentation murale avant Felzins


 

X - Saint Roch et son chien dessinés au fusain près de Decazeville


 


XI -
Robot métallique à l'entrée de Figeac








XII - Flèche de pierres devant
 
un dolmen dans le Quercy







XIII - Saint Jacques : sculpture en pierre à la sortie de Bach







XIV - Chœur de la chapelle Saint Sernin du Bosc restaurée en 2006,
commune de Lauzerte







XV - Sculptures de la Vierge Marie portant l'enfant Jésus :
photographies à la halte Jacquaire domaine des Mathieux








XVI - Sculptures de Saint Jacques et du Christ :
photographies à la halte Jacquaire domaine des Mathieux





XVII - Le Christ en Gloire : tympan de la collégiale de Moissac






XVIII -Croix basque sur le macadam à Moissac







XIX -Croix occitane sur une plaque à Espalais





XX - Tableau de Saint Jacques à Eauze

 
 



XXI - Statue du cœur d'Amour et de douceur de Jésus le Christ, cathédrale Saint Jean Baptiste, Aire sur l'Adour






XXII - Représentation du Verum icon (voile de Véronique, ou "vraie image"), cathédrale Saint Jean Baptiste, Aire sur l'Adour





XXIII - Portail réalisé avec  des skis sur le chemin de Saint Jacques près de Sensacq


XXIV - Panneau indiquant la Voie du Puy en Velay et "Ultreïa" près d'Arzacq
 

XXV -
"Arbre du pèlerin" au lieu dit Vignes
 
 
REPRÉSENTATIONS COMPLEMENTAIRES
AUX IMAGES DU CHEMIN

I - Saint-Jacques le Majeur (Sankt Jakobus der Ältere)

Rembrandt (Harmensz, van Rijn), 1661

 

 

Source : Spiegel Online

 

II - L'Apôtre Jacques (Apostel Jakobus)

Albrecht Dürer, 1516

 

 

Source : Wikipedia

 
FEDERICO GARCIA LORCA
REPRESENTATION DE SAINT JACQUES
Source : www.xacobeo.fr



FEDERICO GARCIA LORCA
POÈME BALLADE INGÉNUE - 25 JUILLET 1918

     I                                                                    I

Saint Jacques a passé cette nuit,                 Esta noche ha pasado Santiago

Dans le ciel, sur un trait de lumière,                 su camino de luz en el cielo.

Racontent les enfants en jouant                       Lo comentan los niños jugando

Avec l'eau d'un ruisseau serein.                       con el agua de un cauce sereno.

 

Où s'en va le pèlerin céleste                          ¿Dónde va el peregrino celeste

Par la claire avenue infinie?                             por el claro infinito sendero?

Il va sur un poulain de neige                            Va a la aurora que brilla en el fondo

Tout là-bas vers l'aurore qui luit.                      en caballo blanco como el hielo.

  

Tout-petits, chantez dans la prairie                 ¡Niños chicos, cantad en el prado

Et trouez les vents de vos rires!                      horadando con risas al viento!

 

" Moi, dit quelqu'un, j'ai vu saint Jacques        "Dice un hombre que ha visto a Santiago

Au milieu de deux cents hommes d'armes.      en tropel con doscientos guerreros;

Ils allaient tout couverts de lumières,               iban todos cubiertos de luces,

Enguirlandés de vertes étoiles.                       con guirnaldas de verdes luceros,

Le cheval que montait saint Jacques               y el caballo que monta Santiago

Était un astre éblouissant."                            era un astro de brillos intensos."

 

Le témoin ajoute à son récit                           Dice el hombre que cuenta la historia

Qu'on entendit dans la nuit profonde               que en la noche dormida se oyeron

Comme un froissement d'ailes d'argent           tremolar plateado de alas

Qu'emporta le silence en ses ondes.              que en sus ondas llevóse el silencio.

 

Qui obligea le fleuve à s'arrêter?                   ¿Qué sería que el río paróse?

Les anges qui étaient ses chevaliers.             Eran ángeles los caballeros.

 

Tout-petits, chantez dans la prairie                Niños chicos, cantad en el prado.

Et trouez les vents de vos rires!                     horadando con risas al viento!

 

C'est une nuit de lune au déclin.                    Es la noche de luna menguante.

Écoutez! Qu'y a-t-il dans le ciel                     ¡Escuchad! ¿Qué se siente en el cielo,

Qui renforce l'archet des grillons                    que los grillos refuerzan sus cuerdas

Et inquiète les chiens de la plaine?                y dan voces los perros vegueros?

 

" Mère-grand, montrez-moi le chemin.           "Madre abuela, ¿cuál es el camino,

Mère-grand, je ne peux pas le voir.                 madre abuela, que yo no lo veo?

 

 - Fixe bien, tu verras un ruban                     - Mira bien y verás una cinta

De poussière aussi blanc que farine,              de polvillo harinoso y espeso,

Une tache qui semble d'argent                       un borrón que parece de plata

Ou de nacre. Vois-tu?  o de nácar.               ¿Lo ves?

- Je vois ... oui. "                                         -Ya lo veo."

 

" Mère-grand, montrez-moi saint Jacques.     "Madre abuela. ¿Dónde está Santiago?

- Là-bas, il marche avec son cortège.            - Por allí marcha con su cortejo,

Sur sa tête, un superbe panache,                   la cabeza llena de plumajes

Tout son corps couvert de fines perles,            y de perlas muy finas el cuerpo,

Le soleil caché dans son cœur                       con la luna rendida a sus plantas,

Et la lune, soumise à ses pieds."                   con el sol escondido en el pecho."

 

Cette nuit, on entend dans la plaine               Esta noche en la vega se escuchan

Les récits nébuleux de la fable.                     los relatos brumosos del cuento.

 

Tout-petits, chantez dans la prairie                ¡Niños chicos, cantad en el prado,

Et trouez les vents de vos rires!                     horadando con risas al viento!

  

     II                                                                  II

Une vieille qui vit pauvrement                         Una vieja que vive muy pobre

A l'endroit le plus haut du village,                   en la parte más alta del pueblo,

Possédant pour tout bien une Vierge,            que posee una rueca inservible,

Deux chats noirs, un rouet hors d'usage,       una virgen y dos gatos negros,

Tandis que de ses doigts tremblants             mientras hace la ruda calceta

Et secs elle fait un bas grossier,                   con sus secos y temblones dedos,

Au milieu de ses bonnes commères              rodeada de buenas comadres

Et d'espiègles gamins barbouillés,                y de sucios chiquillos traviesos,

Dans la paix de la nuit endormie                   en la paz de la noche tranquila,

Où les monts se perdent dans le noir,           con las sierras perdidas en negro,

Raconte sur des rythmes lents                     va contando con ritmos tardíos

Une vision qu'elle eut autrefois.                     la visión que ella tuvo en sus tiempos.

  

Dans le calme d'une nuit lointaine                 Ella vio en una noche lejana

Sans bruits ni vents, elle vit paraître              como ésta, sin ruidos ni vientos,

L'apôtre saint Jacques en personne,             el apóstol Santiago en persona,

Pèlerin du ciel sur la terre.                           peregrino en la tierra del cielo.

  

"Quel habit portait-il, bonne vieille?               "Y comadre, ¿cómo iba vestido?

Lui demandent deux voix à la fois.                 le preguntan dos voces a un tiempo.

 

- Une riche tunique en velours,                     -Con bordón de esmeraldas y perlas

Un bourdon d'émeraudes et de perles.           y una túnica de terciopelo.

 

" Mes ramiers étendirent leurs ailes              Cuando hubo pasado la puerta,

Lorsqu'il franchit le seuil de la porte,              mis palomas sus alas tendieron,

Et mon chien qui était endormi                     y mi perro, que estaba dormido,

Le suivit en léchant ses talons.                     fue tras él sus pisadas lamiendo.

Il était doux, l'Apôtre divin,                            Era dulce el Apóstol divino,

Plus doux que la lune de janvier.                   más aún que la luna de enero.

Un parfum fait de lys et d'encens                  A su paso dejó por la senda

Sur ses pas embaumait le sentier.               un olor de azucena y de incienso.

 

- Et il ne vous dit rien, bonne vieille?            - Y comadre, ¿no le dijo nada?

Lui demandent deux voix à la fois.                la preguntan dos voces a un tiempo.

 

- En passant il me fit un sourire                  - Al pasar me miró sonriente

Qui laissa une étoile en mon sein.               y una estrella dejóme aquí dentro.

 

- Et où conserves-tu cette étoile?               - ¿Dónde tienes guardada esa estrella?

Lui demande un espiègle bambin.                la pregunta un chiquillo travieso.

 

S'est-elle éteinte, disent les autres,             - ¿Se ha apagado - dijéronle otros -

Comme visions de sortilèges?                      como cosa de un encantamiento?

 

- Non, mes fils, l'étoile que j'ai là,                - No, hijos míos, la estrella relumbra,

Dans mon coeur jette ses étincelles.            que en el alma clavada la llevo.

 

- Dis, et comment sont ces étoiles?            - ¿Cómo son las estrellas aquí?

- Mon enfant, comme celles du ciel.            - Hijo mío, igual que en el cielo.

 

- Parle encore, parle encore, bonne vieille.    - Siga, siga la vieja comadre.

Où allait le glorieux pèlerin?                       ¿Dónde iba el glorioso viajero?

 

- Il se perdit là-bas dans les monts,            - Se perdió por aquellas montañas

Avec mes clairs ramiers et mon chien.         con mis blancas palomas y el perro.

Mais il me laissa la maison pleine                Pero llena dejome la casa

De rosiers et de fleurs de jasmin.                 de rosales y de jazmineros,

Et les grappes vertes de la treille,                 y las uvas verdes en la parra

Je les vis, le lendemain matin,                      maduraron, y mi troje lleno

Soudain mûres et mon grenier plein.             encontré la siguiente mañana.

Tout cela par la grâce du Saint.                   Todo obra del Apóstol bueno.

  

- Quelle chance pour vous, bonne vieille!"   "- ¡Grande suerte que tuvo, comadre!

Font deux voix à la fois qui commentent.       sermonean dos voces a un tiempo.

Les enfants sont plongés dans le sommeil     Los chiquillos están ya dormidos

Et les champs dans un profond silence ...      y los campos en hondo silencio...

  

Tout-petits, pensez à saint Jacques              ¡Niños chicos, pensad en Santiago

A travers le dédale des rêves!                       por los turbios caminos del sueño!

 

 

Ô nuit claire des fins de juillet!                     ¡Noche clara, finales de julio!

Saint Jacques est passé dans le ciel!          ¡Ha pasado Santiago en el cielo!

 

La tristesse qui flotte en mon âme,              La tristeza que tiene mi alma,

Je la laisse sur le blanc chemin.                  por el blanco camino la dejo,

Les enfants la trouveront peut-être               para ver si la encuentran los niños

Et l'enfouiront dans l'eau demain,                y en el agua la vayan hundiendo,

A moins que dans la nuit constellée            para ver si en la noche estrellada

Ne l'emportent les vents au lointain ...         a muy lejos la llevan los vientos.

//www.xacobeo.fr/ZF2.02.lit.G_Lorca_ima.htm


04/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres